Données massives de santé et inégalités sociales de santé : questionner les « angles morts » de la fabrique des agrégats de données à partir du terrain - des Registres des cancers au Health Data Hub

La période actuelle de la pandémie de Covid-19 met en évidence l’importance de tout le travail de mise en mesure de la maladie, et la difficulté à documenter la manière dont celle-ci impacte de façon inégale différents groupes sociaux.

Ces questions, qui prennent une actualité renouvelée avec la pandémie, sont des questions de fond, sachant que les inégalités sociales de santé en général et les inégalités sociales de mortalité par cancer sont particulièrement importantes en France, au regard des autres pays européens. La caractérisation de ces inégalités est d’ores et déjà partielle et complexe avec les données existantes.

Dans le cadre du contrat de définition de 18 mois DMS-ISS, sont précisées les questions que soulève cette évolution, en prenant appui sur une mise en discussion transdisciplinaire, à partir des terrains des deux Registres des Cancers d’Occitanie, qui expérimentent ces transformations à travers leurs échanges avec le Système National de Données de Santé - et plus récemment suite aux sollicitations de la Plateforme des Données de Santé - ou Health Data Hub.

Coordinateur du projet : Anne Mayère

Laboratoires et partenaires

  • CERTOP-axe SANTAL
  • IMT
  • IMH
  • CERPOP–équipe EQUITY
  • Université de Louvain
  • Registre du Tarn
  • Registre des tumeurs de l’Hérault

Durée

Du 01/09/2020
Au 28/02/2022

Financeur

Cancéropôle Grand Sud-Ouest - AAP Emergence 2020